Silence et citoyenneté

LA PSYCHOLOGIE AU PIED DU MUR

L’objectif des publications de «La psychologie au pied du mur» qui n’engagent que leurs auteurs  est de susciter une réflexion à la lumière de l’aspiration qui nous est commune ( Voir Page d’accueil ).

Des pensées qui peuvent surgir nous…

Puisse cet article contribuer au changement radical d’état de conscience et de mentalité que le monde attend.
« Chacun, selon sa force et sa qualité d’âme, ses capacités et ses dons, a son rôle à jouer. »
Source : La Véritable Démocratie

N’hésitez pas à partager…

Source de l’image :  Sénèque, Wikipédia

Les silences de Sénèque
Alexandre Vincent

« Puisque le sage ne peut faire taire le brouhaha qui l’entoure, la seule solution est donc de l’endurer et de mener sa propre quête du silence des passions au sein de ce tumulte. C’est l’exemple que Sénèque souhaite donner à travers sa lettre 56 : « Que je meure si le silence est aussi nécessaire qu’il le paraît au recueillement et à l’étude ». La ville, avec ses perturbations sonores irrépressibles, devient ainsi paradoxalement un des endroits les plus propices à la pratique de la philosophie car elle est le lieu où la volonté du sage devra se développer avec le plus de force. En bonne logique stoïcienne toutefois, il ne s’agira pas de chercher volontairement cette difficulté : Sénèque lui-même avoue que philosopher dans des conditions acoustiques extrêmes relève de l’exercice, mais qu’il convient de privilégier un cadre plus apaisé.

Impassible au tumulte extérieur, le sage doit enfin refléter par son attitude le silence qui l’habite. Le silentium est par conséquent l’une des attitudes que l’on peut attendre de la part d’un bon citoyen, sous-entendu rompu à la philosophie, tel celui qui sait retenir sa parole dans un procès afin de ne pas conduire un ami à la perte : « “Je me suis battu pour toi et j’ai reçu des blessures” ; et moi je t’ai sauvé la vie par mon silence ». À l’inverse, les paroles prononcées sous le coup de la colère peuvent susciter des remords et conduire à regretter que le silence n’ait pas été observé, comme le démontre la mise en scène de la réaction du premier Princeps à l’adultère de Julie : « Ces crimes qui exigeaient le silence du prince autant que ses sanctions (car il est de certaines hontes qui rejaillissent jusqu’à celui qui les châtie), trop peu maître de son courroux, il les avait rendus publics. Puis comme au bout de quelques jours la colère avait fait place à la honte, il gémissait de n’avoir pas su taire et refouler en lui ce qu’il avait ignoré jusqu’au moment où parler entraînait le déshonneur… ». La maîtrise de soi qui conduit au silence évite les effets induits de ces réactions « naturelles », c’est-à-dire non contrôlées par la philosophie, dont certains peuvent être dramatiques : « Il en est qu’un mot outrageant mal supporté a jetés en exil, et ceux qui n’avaient pas voulu subir en silence une offense légère ont été accablés des malheurs les plus graves, et pour s’être indignés qu’on retranchât quelque chose de leur pleine et entière liberté, ils ont attiré sur eux le joug de l’esclavage57 ». L’exercice est toutefois difficile car le silence ouvre la porte à l’interprétation des signaux du corps, dont l’ambiguïté est certaine et peut avoir des conséquences désastreuses. Ainsi « d’immenses bienfaits ont parfois été gâtés par le silence qui les accompagnait ou par des mots trop lents à sortir et qui donnaient l’impression d’une humeur ennuyée et maussade, parce que l’on promettait de l’air dont on refuse ».

Contrainte et maîtrise de soi, le silence peut toutefois, s’il est utilisé à bon escient par un citoyen philosophe, devenir une forme de langage alternatif au mode de communication verbal. Parlant en connaissance de cause de l’attitude à adopter en cas de mise à l’écart de la vie publique dans son traité sur la tranquillité de l’âme, rédigé pour lessentiel suite à son exil corse, Sénèque mentionne le silence comme une manière de rester présent et actif : « … si la fortune t’écarte des premiers rangs de la république, tiens bon et aide les autres de tes cris ; si on te comprime la gorge, tiens bon encore, et aide-les par ton silence. Jamais un bon citoyen ne perd sa peine : on l’entend et on le voit. Sa physionomie, ses gestes, sa muette opiniâtreté, sa façon de marcher, tout sert ». Ainsi le silence que l’on s’impose, intérieur, permet-il de rendre supportable un silence arbitrairement imposé, que le sage trouvera alors le moyen de transformer en mode d’expression. »

  • Source : Alexandre Vincent, « Les silences de Sénèque », Pallas [En ligne], 98 | 2015, mis en ligne le 14 mars 2016, consulté le 13 novembre 2017. URL : http://pallas.revues.org/2709 ; DOI : 10.4000/pallas.2709
    P. 140-141.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

La confiance en soi et l’amour
La confiance en soi et l’amour

L’Éveil à l’Intelligence du cœur : une boussole pour la vie   À l’école Maternelle, à partir de l’histoire « La leçon de Professeur Hibou », les enfants découvrent la voix de leur cœur, de leur conscience. La leçon de Professeur Hibou PRÉSENTATIONRendez vous sur...

Mouton noir ou corneille blanche
Mouton noir ou corneille blanche

« Mais la solitude n’est pas nécessairement en opposition à la communauté, car nul ne ressent plus profondément la communauté que le solitaire ; et la communauté ne fleurit que là où chacun se rappelle sa nature et ne s’identifie pas aux autres. » Carl Gustav Jung, Ma...

Les commandements de notre âme
Les commandements de notre âme

" Peu importe notre tâche en ce monde – cireur de chaussures ou monarque, propriétaire ou paysan, riche ou pauvre – tant que nous accomplissons cette tache particulière selon les directives de l’Âme, tout va bien, et nous pouvons en outre être assurés que quelque...

7,7 milliards d’humains et…
7,7 milliards d’humains et…

UNE ÉDUCATION RÉALISTE MÈNE À LA PLEINE CONSCIENCE DU SENS DE L’EXISTENCE DANS LE CONTEXTE UNITAIRE DE LA VIE AINSI QU’À LA PLEINE PRÉSENCE DANS LE MONDE. Source :  ÉDUQUER AUTREMENTRendez vous sur le site PARLEMENT ET CITOYENS pour soutenir la proposition de VIVRE...

Etre connecté pour agir de façon juste
Etre connecté pour agir de façon juste

UNE ÉDUCATION RÉALISTE MÈNE À LA PLEINE CONSCIENCE DU SENS DE L’EXISTENCE DANS LE CONTEXTE UNITAIRE DE LA VIE AINSI QU’À LA PLEINE PRÉSENCE DANS LE MONDE. Source :  ÉDUQUER AUTREMENTRendez vous sur le site PARLEMENT ET CITOYENS pour soutenir la proposition de VIVRE...

Homme au pantalon tombé
Homme au pantalon tombé

« J'étais venu ici pour tirer sur des «fascistes», mais un homme qui est en rain de perdre son pantalon n'est pas un fasciste, c'est manifestement une créature comme vous et moi, appartenant à la même espèce, et on ne sent plus la moindre envie de l'abattre » Extrait...

La normalité
La normalité

Rendez vous sur le site PARLEMENT ET CITOYENS pour soutenir la proposition de VIVRE LIBRE pour une éducation qui éveille à l'autonomie et à la responsabilité, dès 3-4 ans. L’Éveil à l’Intelligence du cœur : une boussole pour la vie   À l’école Maternelle, à...

Quelle réponse ?
Quelle réponse ?

Rendez vous sur le site PARLEMENT ET CITOYENS pour soutenir la proposition de VIVRE LIBRE pour une éducation qui éveille à l'autonomie et à la responsabilité, dès 3-4 ans. L’Éveil à l’Intelligence du cœur : une boussole pour la vie   À l’école Maternelle, à...

Quelques secondes avant le bonheur
Quelques secondes avant le bonheur

« Depuis, le monde a beaucoup évolué. Nous avons gagné en raffinement, et nous sommes entrés dans une période inédite : au lieu de s’user à la tâche pour donner à leurs enfants ce dont ils ont besoin, les parents sont désormais incapables de ne pas les gâter. » Source...

Lettre d'information

Liste de diffusion mensuelle

 

Abonnement réalisé avec suvvès