LA PSYCHOLOGIE AU PIED DU MUR

LA LEÇON DE PROFESSEUR HIBOU

TÉMOIGNAGES ET PROJETS

POINTS DE VUE

INFORMATIONS RESSOURCES

Paroles d’enfants : Entretien

Les enfants éveillés à l’Intelligence du cœur par « La leçon de Professeur Hibou »* parlent vrai…  Entretien spontané dans une classe de maternelle.

Suite à la réflexion d’une élève qui avait dit : « Ça me fait mal au cœur quand les enfants n’écoutent pas la maîtresse », les enfants se sont exprimés sur ce qui leur fait « mal au cœur ».

– A. : Quand mon petit frère n’écoute pas.

– C. : Quand les enfants crient et ne sont pas sages.

– G. : Quand ils se tapent et font la bagarre.

– N. : Quand ils ne font pas du bon travail.

– I. : Quand ça fait trop de bruit, en récréation.

– B. : Je ne me sens pas bien dans mon cœur quand on parle beaucoup.

– L. : Quand il y a du bruit, ça me fait mal à la tête. 

– N. : Quand on n’obéit pas à notre cœur, après, notre cœur, il nous parle plus.

– C. : Le cœur, il va se fermer. Même s’il se ferme, il est toujours là, mais il nous parle plus.

– B. : Si on n’écoute pas son cœur, quand on sera grand, on fera la guerre.

– L. : Ça veut dire qu’on n’aide pas les autres. Si on écoute son cœur, on est sage et on aide tous les enfants.

– M. : Ça veut dire qu’on est méchant avec les autres, on ne les écoute pas.

– V. : Après, quand on est adulte, on peut plus écouter son cœur.

– A. : Si notre cœur nous parle quand on est enfant, il faut l’écouter, sinon quand on sera grand, il nous parlera plus.

– G. : On aura le cœur qui bat mais pas le cœur qui parle, pour être sage.

– T. : Pour nous dire ce qu’on a à faire.

– B. : Si notre cœur se ferme, est-ce qu’on peut apprendre à le ré ouvrir ?

– La maîtresse : Oui, avec l’attention et la respiration.

– L. : Quand on est enfant, ça nous apprend à être tout le temps sage, même quand on est grand, au collège, au lycée et adulte.

– M. : Si on est mort, est-ce que le cœur est vivant ?

– G. : Le cœur ne bat plus, mais le Cœur est toujours vivant !

Source : R.I.R.E