La place de l’éthique dans nos vies individuelle et collective – Cynthia Fleury

VIVRE AUTREMENT

POINTS DE VUE - RESSOURCES

L’objectif des publications de « La psychologie au pied du mur » qui n’engagent que leurs auteurs  est de susciter une réflexion à la lumière de l’aspiration qui nous est commune. ( Voir Page d’accueil )

CYNTHIA FLEURY – LES POUVOIRS DE L’ÉTHIQUE SUR L’INDIVIDU ET LE COLLECTIF

Compte-rendu de cette conférence à l’USI

« L’éthique nous permet d’être agents de nos vies, non pas au sens de toute puissance, mais d’implication. Et c’est précisément en s’impliquant dans le monde que nous protégeons ses sujets et notre démocratie ». C’est ainsi que Cynthia Fleury, philosophe, enseignante et chercheur au Muséum national d’histoire naturelle, débute sa conférence USI 2017. Une entrée en matière qu’elle poursuit en caractérisant les pouvoirs de l’éthique sur le bien-être des sociétés.

Manière d’être et de se comporter, valeur à toujours réactiver, langage universel, principe de responsabilité ou sagesse pratique, l’éthique est tout cela à la fois, comme l’explique Cynthia Fleury dans la première partie de son talk à l’USI. Ainsi, elle tient à revenir sur les définitions données à l’éthique à travers les âges pour mettre en avant la puissance de sa portée sur l’individu et les sociétés.

  1. L’éthique : des définitions au service d’un sujet actif

  2. L’éthique : une déterminante individuelle, démocratique, relationnelle et écologique

  3. L’éthique pour préserver et inventer un monde en commun

« Le souci de soi est un objet politique. La démocratie n’a de sens que si elle est revitalisée, refondée, repensée précisément par les intelligences que l’État de droit a lui-même accompagnées à faire exister. Aujourd’hui, c’est ce passage-là, un peu délaissé, qu’il faut réinventer. »

« La situation actuelle du monde appelle

un changement total et radical d’état de conscience et de mentalité. »

Laisser une réponse